La Compensation d’Exposition, l’Outil Indispensable du Photographe

Silhouette et compensation d'exposition

La compensation d’exposition est un outil très intéressant pour les photographes utilisant le mode automatique et semi-automatique. Dans ce tuto, je vous explique pourquoi utiliser la correction d’exposition et comment elle permet d’améliorer la qualité des photos. Pour bien comprendre de quoi il s’agit, je vais illustrer mon propos avec deux cas particuliers, suivis de deux exemples concrets. Vous allez voir comment la compensation d’exposition améliore une image dans des circonstances lumineuses difficiles.

I. Qu’est-ce que la compensation d’exposition ?

L’exposition correspond à la quantité de lumière enregistrée par le capteur de l’appareil lors d’une prise de vue. Lorsqu’elle est insuffisante, la photo va être sombre ou sous-exposée. Au contraire, si la lumière est trop importante, l’image sera surexposée et trop claire. 

La compensation d’exposition consiste à agir manuellement sur la quantité de lumière que le capteur va enregistrer.

  • L’appareil photo calcule l’exposition idéale

L’algorithme de l’appareil photo est capable de faire des calculs précis et ça serait dommage de ne pas en tenir compte. Avec le mode automatique ou semi-automatique, profitez des mesures estimées par la cellule intégrée pour régler la luminosité. Elles sont instantanées et vous aident à gagner en rapidité.

  • La compensation d’exposition permet d’affiner le réglage

Tous les appareils récents sont équipés de l’outil de compensation d’exposition permettant de s’adapter aux conditions lumineuses difficiles. Grâce à la compensation d’exposition, vous pouvez éclairer d’avantage un sujet qui se trouve à l’ombre ou au contraire baisser l’intensité lumineuse lorsqu’il est au soleil. 

Je sais que beaucoup d’entre vous utilisent le mode automatique, et je vous encourage à essayer le mode semi-automatique, car il permet plus de créativité. Avec l’outil de compensation d’exposition, vous allez progresser et vos photos seront de meilleure qualité.

silhouette en contre jour au coucher du soleil

II. Comment fonctionne la compensation d’exposition ?

Lorsque vous prenez une photo, l’appareil mesure la lumière sur tous les points du capteur, puis il calcule une moyenne de ces intensités lumineuses ou densité moyenne. Ensuite, l’appareil ajuste différents paramètres et applique ses réglages pour réaliser une photo avec la meilleure exposition.

Ce calcul étant global et purement mathématique, vous aurez de meilleurs résultats en augmentant ou en baissant l’exposition dans certaines circonstances. Vous pourrez ainsi vous adapter à des conditions lumineuses difficiles.

Grâce à la compensation d’exposition, intervenez manuellement pour éclaircir ou assombrir le cliché. Il suffit de tourner la molette vers le « + » pour éclaircir la photo et vers le « – » pour baisser sa luminosité.

III. Améliorez rapidement vos photos grâce à la compensation d’exposition

Voici deux cas fréquents que vous avez sans doute rencontrés et pour lesquels la compensation d’exposition peut réellement vous aider :

  • Cas n° 1 : la photo de neige sous-exposée

Lors d’une prise de vue à la montagne, le paysage enneigé a tendance à perturber les calculs de l’appareil photo. Cette surexposition naturelle le pousse à sous-exposer la photo, et le résultat sera décevant avec des blancs grisonnants et sales. En montant d’un, de deux ou de trois Stops, vous obtiendrez une image lumineuse avec un résultat plus bright.

  • Cas n° 2 : le cliché de nuit surexposé

Quand vous faites une photo de nuit, l’appareil photo surexpose l’image pour compenser le manque de lumière. Dans ce cas, le capteur cherche à obtenir un rendu comme en plein jour alors que vous souhaitez une ambiance nocturne. Imposez-lui de sous-exposer d’un, deux ou trois Stops afin d’avoir le résultat attendu, avec des noirs profonds.

paysage urbain de nuit - compensation d'exposition

IV. Comprendre la correction d’exposition avec deux exemples concrets

Voici deux photos que j’ai réalisées en me servant de la compensation d’exposition, pour bien comprendre comment l’appliquer concrètement.

  • Exemple n° 1 : le portrait dans la rue

Ici, l’appareil photo fait un réglage global de l’exposition en tenant compte de la partie lumineuse du ciel. Mais, ça ne me convient pas, car il s’agit d’un portrait et le visage du modèle n’est pas suffisamment lisible. Je vais donc lui demander de surexposer la photo afin d’obtenir une meilleure exposition sur la figure du personnage.

portrait sous exposé
Exposition automatique
portrait bien exposé
Exposition compensée manuellement
  • Exemple n° 2 : le paysage de Trinity College

Dans cette prise de vue dirigée vers le ciel, l’appareil photo règle l’exposition sur les humains au premier plan, ce qui provoque la surexposition du ciel. Mon intention de départ étant de bien détacher les feuillages et les sujets, mais aussi de voir les jolies couleurs du ciel, je me suis donc servi de la compensation d’exposition. En exposant deux Stops de moins, j’ai obtenu cette image où l’on perçoit davantage le ciel et les silhouettes du papa avec sa fille.

père et sa fille se découpent devant un coucher de soleil

V. Compensation d’exposition : un outil simple, pratique et utile

La fonction de compensation d’exposition permet de s’adapter à toutes les conditions lumineuses sans avoir à passer en mode manuel, qui nécessite plus de réglages. Vous allez gagner en rapidité et en adresse, car la commande de correction d’exposition, reconnaissable grâce à un symbole précis, est facilement accessible sur tous les appareils.

  • Où se trouve l’outil de compensation d’exposition ?

L’outil de compensation d’exposition se trouve sur une molette sur le dessus sur mon Fuji, chez Canon, elle est réglable depuis les menus et elle est aussi accessible via un raccourci à côté du déclencheur. Chez Nikon, il suffit d’appuyer sur un bouton et de tourner la molette principale. Pour tous les appareils, vous trouverez les informations concernant la compensation d’exposition sur la notice.

La compensation d'exposition dans les menus CANON
La compensation d’exposition dans les menus CANON
 La compensation d'exposition sur un boitier NIKON
La compensation d’exposition sur un boitier NIKON
  • Pensez bien à remettre les réglages à zéro

Si vous continuez votre shooting avec un réglage défini pour une situation particulière, vous allez réaliser des photos avec une exposition faussée. Pensez bien à remettre l’outil à zéro lorsque vous avez obtenu le résultat recherché et réalisé votre cliché. Avec un peu de pratique, vous ferez le geste de façon mécanique, sans même vous en apercevoir.

compensation d'exposition à zéro !

Vous avez vu, cette fonction est hyper simple à utiliser et c’est vraiment un réglage à connaître, surtout pour les fainéants comme moi qui ne veulent pas utiliser le mode manuel ! 😉

Si vous avez aimé cet article et souhaitez progresser en photo, cliquez ici pour recevoir le guide « Devenez un meilleur photographe en 12 semaines ». Ce sont des exercices créatifs pour vous aider à progresser, et en plus c’est gratuit alors profitez-en ! 

Et si vous préférez profiter de cet article en vidéo :

Partager cet article :

Un commentaire

  1. En effet, nous ne connaissions pas du tout cette pratique. Elle va nous changer la vie !

    En règle général, nous utilisons le mode manuel pour gérer l’exposition. Mais quand on fait de la photo de paysage/voyage, on a besoin d’aller vite. Le mode semi-automatique est pas mal pour ça mais nous avions toujours un petit problème avec l’exposition.

    Grâce à ton article, ce pb est réglé ! Merci 🙂

Rejoignez la conversation

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.