La règle des tiers, ou la composition pour les nuls

La composition en photo, c’est l’art de placer les éléments visuels d’une photo par rapport au cadre et par rapport les uns aux autres. Pour moi, la composition est la composante la plus importante dans une photographie, le petit plus qui fait la différence entre une photo banale et une belle photo. Une photo bien composée mais techniquement imparfaite sera toujours plus intéressante qu’une photo techniquement parfaite mais mal composée.

Pour apprendre à bien composer ses images, il existe un certain nombre de règles et de principes graphiques. La plus connue de ces règles est la règle des tiers. Ces règles sont ce que j’appelle des leviers graphiques dont le but est de donner une certaine harmonie a la photo.

 

Important : Toutes ces règles ne sont pas gravées dans la roche. Elles ne sont là que pour guider le photographe dans la composition de sa photo, mais elles ne doivent pas être considérées comme obligatoires. Heureusement que la plupart des photographes brisent les règles régulièrement, sinon la photo serait un art ennuyeux ! Mais je pense aussi qu’apprendre à intégrer la règle des tiers dans ses photos est une phase nécessaire de l’apprentissage de la composition.

 

Cette règle consiste tout simplement à diviser l’image en trois, à la fois verticalement et horizontalement. C’est une règle qui est contre-intuitive pour certain (et au contraire intuitive pour d’autres) car on a tendance à placer spontanément le sujet principal au milieu.

La grille de la règle des tiers.

Cette grille forme donc 4 lignes et 4 intersections. On appelle ces intersections des points de force. La règle des tiers nous apprend à utiliser ces 8 guides (points et lignes) pour placer les éléments importants de notre photo, car c’est à ces endroits de l’image que l’œil a tendance à regarder en premier (affirmation à prendre avec des pincettes, il y a beaucoup d’autres choses qui attirent l’œil, notamment la lumière, le contraste, etc.). L’image ainsi composée sera plus équilibrée et plus agréable à regarder, et donc plus réussie.

 

Utilisation des lignes

Un exemple classique de l’utilisation des lignes des tiers dans la composition d’une image est le placement de l’horizon en photo de paysage. Placer l’horizon à mi-hauteur donne souvent l’impression d’une image un peu déséquilibrée, sans vraiment de sujet défini. En plaçant votre horizon  au tiers, vous faite un choix plus tranché : vous choisissez de mettre en valeur ou le ciel, ou la terre. Et le résultat est généralement plus harmonieux.

  Regardez ces trois images. Ce sont tout simplement la même photo avec 3 cadrages différents. Le premier cadrage est un à mon avis peu statique, un peu ennuyeux. Le deuxième cadrage donne plus d’importance aux arbres et aux bâtiments de l’arrière plan. Le troisième cadrage se concentre lui plus sur l’ambiance neigeuse.

Mon cadrage préféré est le deuxième, je trouve que les arbres donnent une sorte de grandeur à la scène en équilibrant l’image et en faisant paraitre le personnage plus petit. Et regardez ce qui arrive quand on applique la grille des tiers :

L’horizon est sur une ligne horizontale, l’arbre sur une ligne verticale, et le personnage sur un point de force !

 

Utilisation des points de force

Les points de force sont les endroits sur lesquels vous allez placer les éléments les plus importants de votre image. Pour un portrait par exemple, on cherche en général à guider le regard vers les yeux du modèle. Une des manières de faire ça est de les placer sur un des points de force.

J’ai pris récemment cette image à travers la vitre d’un Starbucks a Ann Arbor dans le Michigan. Je la trouve personnellement plutôt réussie, l’image me parait équilibrée.

Quand on la regarde de plus près, on voit que l’élément le plus important (le regard) est situé sur un point de force. De plus on peut voir le reflex d’un poteau quasiment exactement sur la ligne de gauche. La composition de cette photo suis la règle des tiers, c’est ce qui lui donne ce côté globalement harmonieuse.

Regardez cet autre exemple. Là aussi, le visage du sujet est situé sur un point de force. Je ne mets pas la grille pour que vous vous entrainiez à le remarquer directement sans aide, mais vous pouvez vérifier si vous voulez.

Et oui, vous l’aurez remarqué, j’adore prendre des photos à travers la vitres !

 

La règle des tiers est instinctive pour certains, pour d’autres photographes elle nécessite un peu de pratique avant de devenir instinctive. L’appliquer au quotidien revient en fait à se poser deux questions :

  • Quel sont les éléments de ma photo sur lesquels je veux attirer l’attention ?
  • Comment je vais les disposer pour rendre mon message évident ?

 

Je le répète encore une fois, la règle des tiers n’est qu’un guide, pas une loi !

Si votre sujet est complètement centré sur votre image, celle-ci n’est pas pour autant forcement ratée. Elle peut utiliser un autre levier graphique pour s’équilibrer, comme par exemple la symétrie.

 

A retenir :

  • La règle des tiers est une règles de composition qui définit des lignes et de points de force sur lequel placer les éléments principaux
  • Comme toutes les règles de composition, elle est faite pour être contournée

 

Partager cet article :

2 commentaires

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *