6 règles de composition à connaitre pour faire de belles photos

Vous vous êtes déjà demandé ce qui faisait la force d’une photo ? Sa beauté ? Son harmonie ? La plupart du temps ce n’est pas la technique du photographe ni son matériel hors de prix, mais bien la composition de la photo.
La composition, c’est l’art de placer les éléments visuels d’une photo par rapport au cadre et par rapport les uns aux autres dans le but de faire une image équilibrée et de faire passer le message désiré.

On a déjà parlé dans un article précédent de la règle des tiers. C’est un peu le B-A-BA de la composition photographique, mais il existe de nombreuses autres règles à connaitre pour composer de belles photos.
Parfois ces règles se contredisent entre elles, parfois elles se complètent. A vous de faire des essais pour apprendre à les utiliser ou à les ignorer, en fonction des sujets, des situations et de ce que vous avez envie de dire.
Voici une liste de 6 règles de composition, que j’ai choisies parce que je les utilise très souvent et que je les trouve relativement simples à appliquer. Suivez le guide !

 

1. La règle des tiers
Bon, la règle des tiers est la règle de composition photographique la plus connue, et j’ai déjà fait un article complet sur le sujet donc je ne vais pas m’y attarder. Il s’agit de diviser l’image en tiers, a la fois horizontalement et verticalement, et de placer les éléments principaux de votre photo sur les lignes et les intersections ainsi formées.

 

 

Les intersections, qu’on appelle les points de force de la photo, sont les endroits où va naturellement se diriger le regard quand on regarde une photo. Place les éléments principaux (les yeux par exemple, dans le cadre d’un portrait) sur ce point va focaliser l’attention sur le sujet et donc mieux faire passer le message de la photo.

 

 Zorika, 2016

2. Utiliser les lignes
Les lignes sont des éléments très importants dans la composition d’une photo. Il y a de multiples manières de les utiliser, et je vais vous en citer quelques-unes même si la liste est très loin d’être exhaustive.
Les lignes guident le regard. Quand on regarde une photo et que l’œil rencontre une ligne, il va naturellement la suivre pour voir ou elle mène. C’est une règle de composition très intéressante à utiliser pour renforcer un sentiment ou tout simplement désigner le sujet principal de la photo. En choisissant avec attention où placer ses lignes directrices, on peut faire « voyager » le regard à travers la photo.

 

 

Lac Saint-Clair, 2016

 

Regardez sur cette photo, on a à la fois une ligne horizontale, une ligne verticale et deux lignes obliques. Ces lignes convergent toutes vers le drapeau américain au centre de la photo. C’est pour ça que quand on regarde cette photo on se rend tout de suite compte que le sujet n’est pas le ponton, ni le lac, mais bien le drapeau américain avec tout le symbolisme qu’on peut lui attribuer.

 

 

Kolkata, 2013

 

Pour cette photo on a un ensemble de lignes qui convergent toutes vers le même point (qui est d’ailleurs un point de force). Le résultat, c’est que quelque que soit l’endroit que l’on regarde sur cette photo, notre regard est toujours guidé par ce point de convergence, ce point de fuite. Cela donne à l’image un côté dynamique, on peut presque ressentir le mouvement du train vers cette destination lointaine.

 

Une autre caractéristique des lignes, c’est que si elles sont verticales ou horizontales, elle représentent la stabilité et l’immobilisme. Alors que si elle sont obliques ou courbes, elles symbolisent le mouvement et rendront l’image très dynamique.

 

 

 

Detroit, 2017

 

Sur cette image, la ligne courbe guide notre œil à travers la photo d’une manière très dynamique, qui contraste avec les lignes verticales des buildings des villes américaines.

 

3. Jouer avec la symétrie
Parfois, il peut être intéressant de jouer avec la symétrie. Nous sommes entourés par toutes sortes de sujets symétriques, que ce soit l’œuvre de l’homme ou de la nature. La symétrie a tendance à attirer l’attention et il est intéressant de l’utiliser pour capturer le regard et donner à sa photo un petit côté irréel.

 

Ann Arbor MI, 2016

 

Je vous vois venir, vous allez me dire que cette règle contredit complètement la règle des tiers. Et vous avez raison. Mais il ne faut pas considérer les règles de composition comme une recette infaillible pour faire de bonnes photos, plutôt comme un ensemble de guides à utiliser ou non dans le but de rendre une photo plus attrayante. Dans certains cas, la règle des tiers est intéressante à appliquer, dans d’autres cas non. Ici j’ai choisi la symétrie car le sujet est assez grand par rapport à la photo, je ne pouvais donc pas le placer sur un point de force à moins de beaucoup reculer, ce qui aurait fait une photo complètement différente. Et j’aime bien comme la symétrie ici souligne le côté calme et vide de la photo. Associé aux différentes lignes verticales et horizontales, cela donne une impression marque d’immobilisme, pour un résultat presque fantomatique.

 

4. LES CHIFFRES IMPAIRs

De manière très étrange, l’œil humain trouve plus agréable de regarder une photo contenant un nombre impair de sujets. Je ne saurais pas trop expliquer pourquoi, mais je l’ai constaté par moi-même assez souvent. Un groupe de 3 enfants sera souvent plus agréable à regarder qu’un groupe de 2 enfants. C’est peut être lié au format classique 3/2 des photos en format paysage. Essayez, et vous verrez ! 🙂

 

Kolkata, 2013

 
5. simplifier la scène

L’être humain est un grand fainéant, on est tous d’accord ?! C’est pour cela qu’il va souvent préférer les compositions les plus simples. Pour utiliser cette règle, il suffit de se débarrasser des élément distrayants qui attirent le regard sans rien apporter à la photo. Posez vous simplement la question : « Est ce que cet élément apporte quelque chose à ma composition ? Une information supplémentaire ? Un équilibre ? » Si la réponse est non, retirez l’élément. Allez à l’essentiel.

 

Tbilissi, 2013

6. un cadre dans le cadre

Le but en insérant un cadre dans le cadre, c’est de diriger l’attention vers votre sujet principal de manière naturelle. Le cadre est un élément très structurant, qui renforce l’effet de profondeur de la photo en offrant un premier plan très marqué.

En utilisant une profondeur de champ relativement faible et en plaçant le cadre au premier plan, celui-ci sera flou. L’œil étant naturellement attiré par ce qui est net, l’attention se retrouvera d’autant plus dirigé vers le sujet. En général, je préfère utiliser des cadres naturels plus sombres que le reste de ma photo, je trouve que cela renforce encore plus l’effet.

Il existe des tas de possibilité pour créer des cadres naturels. Arbres, ponts, fenêtres… à vous de choisir !

 

Isfahan, 2013

 

 

Et bien sûr n’oubliez pas, la composition en photo est loin d’être une science exacte et il faut prendre chacun de ces règles avec des pincettes. Si une règle ne marche pas dans une situation, ne vous obligez pas à la suivre. Essayez-en une autre, ou suivez tout simplement votre instinct. Avec le temps, vous apprendrez à cadrer vos photos et à utiliser les différents éléments de manière instinctive, sans même avoir à penser à une règle ou à une autre.
Je sais qu’il existe plein d’autre règles de composition, ici je n’ai parlé que de mes préférées. Lesquelles sont vos préférées ?
Et si vous avez aimé cet article et souhaitez progresser en photo, cliquez ici pour recevoir gratuitement le guide « Devenez un meilleur photographe en 12 semaines »
Partager cet article :

8 commentaires

  1. Merci pour ces conseils, j’avoue ne jamais m’être posé de question quand je prends mes photos et je suis parfois un peu blasée quand je dois choisir quelles photos je trouve belles car après coup pour montrer à mes proches ou illustrer mes articles. Si on parle en termes d’esthétique, peu le sont. Elles ont toutes une histoire mais connue que de moi et partagée avec ceux qui ont également visité le lieu.
    Je pars prochainement et je vais tenter de retenir ce que je viens de lire.
    Merci beaucoup

    1. Oui c’est un point très juste que tu soulèves ici. ce n’est pas parce qu’une photo nous parle qu’elle est bonne. Bien entendu notre avis compte (plus que tout autre avis) mais il est intéressant de savoir si une photo peut aussi plaire aux autres. Si la photo raconte vraiment une histoire, au delà de ce qui est connu du seul photographe, alors ce sera une bonne photo. Pour moi les règles de composition sont des outils pour aider a raconter des histoires en photo.

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *