Comment avoir des photos bien nettes ?

C’est une des questions que l’on me pose le plus sur le blog et dans mon entourage : « Mais comment avoir des photos bien nettes et sans aucun flou ? ». Elle est également la plus grande frustration pour tout apprenti photographe. Je vais donc vous expliquer dans cet article pourquoi vos photos sont floues et comment y remédier.

I. Connaître les trois types de flou pour avoir des photos bien nettes

Il existe de nombreux types de flou en photographie, mais trois seulement sont les plus importants à connaître :

  • Le flou de mouvement ;
  • Le flou de bougé ;
  • Le flou de mise au point.

Distinguer ces trois grands types de flou est le plus important pour vous. L’action corrective que vous allez prendre sur les réglages de votre appareil photo ne sera pas la même en fonction du flou présent sur votre photo. Faire des réglages au hasard sans savoir la cause du problème ne vous garantit pas que la prochaine sera 100 % nette. Il faut donc commencer par se poser la question : « Pourquoi ma photo est-elle floue ? ».

Une fois que vous connaissez la cause du problème, vous allez pouvoir agir pour avoir des photos bien nettes.

1. Le flou de mouvement

La cause de ce problème est simple : le sujet que vous souhaitez mettre en valeur bouge, donc votre photo est floue. Ce flou est assez facilement reconnaissable. Toutes les zones immobiles dans votre photo seront nettes, alors que le ou les sujets en mouvement seront flous. C’est donc un flou qui est dû au mouvement du sujet.

Forcément plus un sujet est rapide et plus il sera impacté par le flou de mouvement.

Si je photographie un escargot, il y a peu de chance d’avoir du flou de mouvement, par contre je fais des photos d’un avion de chasse en plein vol, c’est plus probable d’en avoir…

Photo de foule avec flou de mouvement
Exemple de flou de mouvement

2. Le flou de bougé

C’est lorsque le photographe est en train de bouger au moment où il prend la photo. On le reconnaît facilement puisque l’ensemble de la photo est à peu près flou, même les zones immobiles.

Le flou de bougé est parfois même directionnel. Vous pouvez trembler de haut en bas, vous aurez ce mouvement de tremblement qui sera retranscrit dans l’image.

Photo de paysage floue
Exemple de flou de bougé

3. Le flou de mise au point

Si la mise au point n’est pas réalisée correctement dans la photo, vous allez avoir une zone nette ailleurs que sur le sujet. Celui-ci sera donc complètement flou puisque la mise au point n’est pas faite au bon endroit.

Comment reconnaître le flou de mise au point ? C’est un flou qui est très doux, voire crémeux. C’est le type de flou que l’on désire souvent avoir, mais en arrière-plan sur une photo de portrait. 

Voilà donc les trois principaux types de flous. Il y a en beaucoup plus, mais ce sont ceux que l’on retrouve le plus souvent chez les photographes débutants ! C’est la raison pour laquelle on va exclusivement se concentrer sur ces trois-là pour vous apprendre comment avoir des photos bien nettes.

II. Comment régler ces trois types de flou et avoir des photos bien nettes ?

Une particularité à savoir quand on apprend la photographie, c’est qu’il peut y avoir plusieurs types de flou sur une seule et même image (ça serait trop beau sinon ^^).

Vous êtes en train de photographier sans trépied un coureur ? Il y a des chances pour que votre photo soit sujette au flou de bougé avec un petit flou de mouvement. Manque de pot, vous avez mal fait les réglages, donc on rajoute par-dessus ça du flou de mise au point.


Il n’est parfois pas évident de reconnaître d’où vient le flou, mais il existe dans certains cas une raison principale. On va donc chercher dans nos trois grands types de flou qu’elle est la cause principale pour régler le problème et avoir une photo bien nette.

Corriger une photo floue s’apprend avec de l’entraînement et de la pratique. Votre œil de photographe va alors apprendre à reconnaître le type de flou que vous avez à faire. Voyons maintenant comment régler votre boîtier pour corriger le flou sur une photo.

1. Corriger le flou de mouvement

Nous avons vu plus haut que le flou de bougé est provoqué lorsque votre sujet est en mouvement. La cause du problème est due à votre vitesse d’obturation qui n’est pas assez rapide. L’obturateur s’ouvre lorsque vous prenez une photo, mais comme le sujet est en mouvement rapide, celui-ci aura le temps de se déplacer pendant le temps d’ouverture de votre obturateur. Votre sujet ne sera donc pas net et vous aurez sur lui du flou de mouvement.

Vous devez donc dire à votre appareil photo que son obturateur doit avoir un mouvement d’ouverture-fermeture beaucoup plus rapide. On parle alors de vitesse d’obturation ou de temps de pose. De cette manière, votre sujet ne sera pas en mouvement pendant l’ouverture/fermeture de l’obturateur.

L’élément le plus important à retenir pour corriger le flou de mouvement est très simple. Le réglage de votre vitesse d’obturation dépend de la vitesse de votre sujet ! Plus le sujet est rapide, plus il faudra une vitesse d’obturation rapide pour figer le mouvement.

Voici différentes vitesses d’obturation correspondant à différentes situations pour corriger le flou de mouvement :

  • 1/100 à 1/125s en temps de pose pour un piéton ;
  • 1/250s pour un marathonien ;
  • 1/500s pour un coureur du 100m (1/1000 si vous photographiez Usain Bolt 😉) ;
  • 1/4000 à 1/8000s pour une course de moto.

Vous comprenez le concept ? ^^  

groupe qui saute à 1/1000ème de seconde
1/1000ème de seconde

2. Corriger le flou de bougé

Personne n’est parfaitement immobile au moment de prendre une photo. Le flou de bougé vient de votre propre mouvement lorsque vous êtes en train de photographier. Si votre vitesse d’obturation est trop basse, alors le flou de bougé gâchera votre photo. Ces minuscules tremblements sont également amplifiés par l’utilisation d’une mauvaise focale. 

Plus la focale est longue, plus vos mouvements sont amplifiés et plus il y aura de flou de bougé sur votre cliché.

Pour éviter ce problème, il va falloir adapter votre vitesse d’obturation minimale à votre focale. La règle est d’utiliser une vitesse minimale de 1/(2 fois la longueur de la focale) :

  • Si vous photographiez avec une focale (un objectif) de 50 mm, il faudra régler votre vitesse d’obturation (temps de pose) à minimum 1/50s pour ne pas avoir de flou de bougé.
  • Si vous utilisez un objectif 200 mm, il faut alors avoir un minimum de vitesse de 1/200s pour avoir une photo bien nette.

Cette consigne est valable pour les capteurs grand format, mais vu que vous êtes principalement des utilisateurs APS-C voir capteurs micro 4/3, je vous conseille de faire ×2 pour avoir un bon coefficient d’erreur. Vous êtes au 50 mm ? Alors shootez à 1/100 sec et vous aurez la garantie de ne pas avoir de flou de bougé.

3. Corriger le flou de mise au point

Il vous suffit d’apprendre à faire une mise au point correctement… Logique non ? ^^

Plus sérieusement, cela dépend de votre appareil photo, de son mode de mise au point et du collimateur. Ensuite, il faut s’assurer de faire la mise au point au bon endroit. Si vous laissez l’appareil photo la faire automatiquement, vous prenez le risque qu’il la fasse au mauvais endroit. Il suffit donc de reprendre la main avec les réglages et de faire la mise au point à un endroit que l’on désire.

Il y a deux raisons pour que l’appareil n’arrive pas à faire une bonne mise au point :

  • Un manque de contraste ;
  • un manque de lumière.

L’autofocus de votre Reflex ou hybride a besoin de ces deux éléments pour faire le focus correctement. Un endroit très sombre rendra la tâche difficile pour votre appareil photo. Une photo de deux personnes qui ne sont pas exactement sur le même plan également. Il faudra donc modifier l’ouverture de votre diaphragme pour augmenter la profondeur de champ, donc la zone de netteté dans la photo. J’ai écris un article complet sur la mise au point si vous voulez approfondir.

photo nette avec mise au point correcte

Ce qu’il faut retenir pour avoir des photos nettes

Les trois types de flou les plus courants qui vous empêchent d’avoir des photos bien nettes sont :

  • Le flou de mouvement : provoqué par une vitesse d’obturation pas assez rapide ;
  • le flou de bougé : dû à votre propre mouvement et qui se règle en diminuant le temps de pose (vitesse d’obturation) ;
  • le flou de mise au point : qui se règle en prenant la main sur l’autofocus.   

Vous venez d’apprendre à éradiquer le flou pour savoir comment avoir des photos bien nettes, mais n’oubliez pas que le flou peut être très artistique comme dans le portrait !
Il ne vous reste plus qu’à avoir une vision bien nette dans vos objectifs en photo. 😉

Si vous avez aimé cet article et souhaitez progresser en photo, cliquez ici pour recevoir le guide « Devenez un meilleur photographe en 12 semaines ». Ce sont des exercices créatifs pour vous aider à progresser, et en plus c’est gratuit alors profitez-en ! 

Et si vous préférez profiter de cet article en vidéo :


Partager cet article :

Un commentaire

  1. Merci beaucoup Paul pour cet article ultra complet qui devrait énormément nous aider 👍

    Avec ma copine, nous débutons en photo et je dois dire qu’avant la lecture de ton article, nous nous arrachions les cheveux pour savoir d’où venait le flou 😊

    Gabriel

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.