La vitesse d’obturation, qu’est ce que c’est ?

La vitesse d’obturation, c’est la durée pendant laquelle l’obturateur reste ouvert pour faire rentrer de la lumière dans l’appareil photo. Pour les reflex numériques, cette valeur varie à peu près entre 30 secondes et 1/8000ème de seconde, en fonction des appareils.

 

Faire varier la vitesse d’obturation aura deux effets sur une photo.

–          Tout d’abord la quantité de lumière. Plus l’obturateur reste ouvert longtemps, plus la quantité de lumière qui entre dans l’appareil photo est grande, et donc plus la photo est exposée.

–          Figer le mouvement. Si vous voulez que votre photo soit nette, il faut que la vitesse d’obturation soit suffisamment élevée pour figer le mouvement. Plus le mouvement est rapide, plus la vitesse requise pour le figer est élevée.

 

Pour figer le mouvement d’un joueur de foot en pleine course par exemple, mieux vaut utiliser une vitesse supérieure à 1/500ème de seconde. Si vous photographiez une personne assise calmement sans bouger ou presque, 1/50ème de seconde sera suffisant pour avoir une photo nette. Attention ces valeurs ne sont que des exemples, elles peuvent varier en fonction d’autres paramètres, la longueur focale de votre objectif par exemple.

1/1000 sec.

Si vous shootez avec un trépied, vous pouvez descendre jusqu’à des vitesses d’obturation très basses (jusqu’à plusieurs minutes !). En effet votre camera ne bouge pas, et si votre sujet (un paysage pas exemple) ne bouge pas non plus, toute la photo sera nette. Par contre si vous tenez votre appareil à la main, vous risquez d’avoir la main qui tremble et la photo risque d’être floue si votre vitesse d’obturation est trop basse.

 

Je vais vous donner une technique simple pour trouver la valeur de vitesse minimale pour avoir une photo nette même à main levée. Relevez la longueur focale de votre objectif (au moment de prendre la photo si c’est un zoom, si c’est une focale fixe vous la connaissez déjà !). Multipliez ce chiffre par 2. Vous avez votre vitesse !

Un exemple : avec mon 50mm, je ne descends pas en dessous de 1/100ème de seconde.

Ce chiffre n’est qu’indicatif et inclus un coefficient de sécurité. Si vous avez la main bien ferme et que vous ne tremblez pas, vous pouvez utiliser une vitesse plus lente et avoir tout de même une photo nette, mais c’est plus difficile.

 

Être créatif avec la vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation est un paramètre qui permet d’être très créatif en photographie. En effet, une vitesse d’obturation lente crée du flou. Si l’appareil photo est immobile sur un trépied, seuls les objets en mouvement seront flous alors que le reste du paysage sera nette.

C’est une manière intéressante de créer des photos dynamiques qui donnent une impression de mouvement.

1/4 sec.

1/9 sec.

C’est aussi une vitesse d’obturation lente associée à un trépied qui permet de prendre des photos de nuit alors même que la luminosité est très très faible.

0,8 sec.

A l’inverse, une vitesse d’obturation rapide permet de figer des mouvements, des sauts, des éclaboussures. On obtient une impression de mouvement stoppé net, d’arrêt sur image.

1/640 sec.

Pour vous faire une idée, voici quelques vitesses d’obturation indicatives pour photographier divers sujets. Comme je l’ai dit ces vitesse ne sont qu’indicatives, elle dépendent de l’effet recherche et des autres réglages de  votre appareil photo. A vous d’expérimenter !

 

Si vous voulez un sujet en mouvement bien net, à ces vitesses vous allez figer :

  • 1/125 : un passant qui marche dans la rue
  • 1/500 : un footballeur en plein action
  • 1/2000 : une Formule 1
  • 1/4000 : le battement d’une aile de colibri

Si vous voulez retranscrire le mouvement en utilisant le flou, utilisez ces vitesse pour :

  • 1/20 : créer un léger flou d’une personne qui marche
  • 1/2 : flouter l’eau d’un cours d’eau
  • 1 à 5 secondes : créer des filés de lumière avec les phares des voitures la nuit

 

Je vous rappelle que l’important, c’est de pratiquer ! Donc maintenant que vous avez compris ce qu’est la vitesse d’obturation, prenez votre appareil et faites des essais. Essayez une vitesse très rapide et une vitesse très lente sur un sujet en mouvement. Expérimentez, amusez-vous 🙂 !

 

A retenir :

  • La vitesse d’obturation est la durée pendant laquelle l’obturateur laisse entrer la lumière.
  • Une vitesse lente floute les mouvements, alors qu’une vitesse rapide fige les mouvements.

 

Et si vous avez aimé cet article et souhaitez progresser en photo, cliquez ici pour recevoir gratuitement le guide « Devenez un meilleur photographe en 12 semaines »

Partager cet article :

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *