Conseils pour la photo de voyage (1/3)

 

Conseils pour la photo de voyage

En plus d’être un photographe enthousiaste, je suis également un voyageur passionné.

J’adore découvrir de nouveaux endroits, de nouveaux gens, de nouveaux paysages. Et bien entendu, j’aime photographier tout ça. J’ai visité pas mal de pays (31 la dernière fois que j’ai vérifié, que ce soit en bus, en train, en stop, à pied ou en vélo) et je commence à avoir photographié pas mal de cultures différentes. C’est pourquoi je veux vous faire profiter de mon expérience et vous livrer quelques conseils pour prendre des photos en voyage.

 

En voyage on a toujours tendance à prendre beaucoup de photos, il faut dire que c’est le moment ou jamais ! Mais photographier son voyage est plus difficile qu’il n’y parait. On se retrouve dans un environnement inconnu, souvent dans une culture que l’on découvre.

Cet article est le début d’une série de trois. Dans la première partie je vais vous donner trois conseils pour avoir la bonne attitude lorsque vous faites des photos en voyage, surtout quand il s’agit de photographier des gens.

(toutes les photos qui illustrent cet article sont de moi, et oui si vous vous posiez encore la question J’AIME LE NOIR & BLANC ! 🙂 )

 

Partie 1 : Adoptez la bonne attitude

 

Conseil #1, souriez ! Si je devais vous donner ne serait-ce qu’un seul conseil pour prendre des photos en voyage, ce serait celui-là : SOURIEZ ! Pas pour la photo de paysage évidemment, ça ne servirait pas à grand-chose. Mais dès que vous prenez des photos de gens, dans la rue ou ailleurs, avoir un sourire est très important. En fait cela va au-delà du simple sourire. Il faut que votre personne toute entière ait une attitude ouverte et avenante.

 

Mettez-vous à la place des gens que vous photographiez. Un inconnu, manifestement étranger, vient les prendre en photo dans leur ville, dans leurs rues, voire même chez eux. C’est tout de même assez intrusif. En vous positionnant de manière à montrer que vous êtes un gentil (et oui parfois vous ne parlez même pas la langue. Dans ce cas votre sourire, et plus largement tout votre langage corporel va être très important, vu que la totalité de la communication sera visuelle) vous désamorcerez à l’avance tout conflit ou malentendu. Les gens ne se sentiront pas agressés par une personne souriante et agréable, alors qu’un photographe trop concentré sur ses photos, le visage fermé, inspirera la méfiance. Et quand quelqu’un se sent en confiance, il est plus probable qu’il se laisse photographier avec plaisir.

 

Je n’ai passé que quelques minutes avec cet homme au Kurdistan Iranien. Nous ne parlions pas la même langue, mais regard et un sourire ont fait de ce moment une belle rencontre… et une belle photo 🙂 ! Iran 2013.

 

Ce qui m’amène a mon conseil #2, soyez discrets mais ne vous cachez pas. Toujours dans la même optique, qu’est-ce qui vous met le plus en confiance : une personne qui se cache et qui essaye de faire semblant de ne pas prendre des photos (alors que vous l’avez grillée 🙂 !) ou une personne qui a l’air sûre d’elle, qui prends des photos calmement sans se cacher ? La réponse est évidente.

 

Parfois il faut être discret pour ne pas déranger ses « modèles » ! Inde 2013

 

Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas être discret. Votre but est tout de même de déranger le moins possible, pour laisser les autochtones vivre leur vie tranquillement. Mais si vous êtes en train de prendre une photo, ne vous cachez pas ! Ce n’est pas une honte, vous êtes un touriste après tout. Un voyageur, et pas un voyeur. Mais méfiez-vous, la limite est parfois mince. En Inde beaucoup de gens se lavent dans la rue, parce qu’ils n’ont pas d’autre possibilité. Ça ne veut pas dire qu’il ont envie qu’on leur tire le portrait à ce moment la. Vous aimeriez qu’un indien prenne des photos par la fenêtre de votre salle de bains pendant que vos prenez votre douche ? Je ne pense pas.

En général quand je prends une photo de rue je ne me cache pas du tout. Je m’arrête, prends le temps de composer ma photo, puis déclenche 2 ou 3 fois. Si mon sujet m’aperçois, je lui adresse systématiquement un grand sourire. Après je m’adapte en fonction des situations. Souvent je vais le voir immédiatement  pour montrer la photo sur l’écran de mon appareil. La plupart du temps les gens sont très intéressés, et veulent souvent en voir plus. Mais jamais je ne m’enfuie comme un voleur. J’ai déjà vu des touristes procéder de la sorte et souvent les locaux sont très énervés par cette attitude.

 

Conseils pour le photo de voyage

J’ai passé toute une après midi avec ces musiciens rencontrés au bord de la route en Argentine lors de mon périple à vélo. La confiance qui s’est petit à petit installée m’a permis de faire de jolie photos… et de passer un super moment ! Argentine 2015.

 

Il m’est arrivé de faire cela dans sur un marché en Inde, pour me retrouver 3 minutes plus tard entouré de 40 personnes à qui j’ai dû présenter une par une toutes les photos de mon voyage ! J’ai fini à boire du Chai en compagnie d’une bande d’homme bien sympathiques qui ne parlaient pas un mot d’anglais, ça a été un super moment. Et ce jour-là j’ai pu faire des dizaines de superbes portraits, les volontaires se bousculaient ! Souvent mon appareil, au lieu d’être une source de méfiance, devient un vecteur de rencontres. Le tout est d’avoir la bonne attitude.

 

Les belles rencontres peuvent avoir lieu partout ! Je suis entré dans ce dinner de la banlieue de Detroit un jour lors d’un balade photo pluvieuse. Deux heures, un café et une rencontre plus tard je prenais cette photo que j’aime beaucoup. USA 2017.

 

Et oui, il m’est bien entendu arrivé de faire face à une personne un petit peu énervée. Dans ce cas-là je vais la voir quand même, je lui montre la photo, et si ça ne suffit pas à le dérider je lui montre que je la supprime.

Oui, je perds une (peut-être bonne) photo en la supprimant, alors que j’aurai pu partir en faisant semblant de rien. Mais énerver quelqu’un juste pour une photo, ça ne correspond pas à ma philosophie de la photo et du voyage. Ça ne vaut pas le coup. Et  franchement, sur des milliers de photos de voyage, ça ne m’est arrivé que trois ou quatre fois.

 

En adoptant cette posture où vous ne vous cachez pas, vous changer la logique des choses. Il ne s’agit plus d’un occidental en train de PRENDRE quelque chose (en l’occurrence une photo), mais bien d’êtres humains en train de PARTAGER un moment de convivialité. L’idéal est encore d’avoir une petite imprimante portative ou un polaroid pour pouvoir laisser des souvenirs, mais ce n’est pas toujours logistiquement possible. Si vous n’avez rien de mieux à offrir, un sourire et un peu de votre temps feront largement l’affaire.

 

Conseils pour le photo de voyage

Les enfants sont toujours ravis de voir qu’on les prend en photo. Le problème c’est qu’ils s’agglutinent très vite autour de l’appareil photo. Après 30 minutes de jeu avec moi et mon appareil et quelques dizaines de portraits, le match a pu reprendre, et j’ai pu saisir cet instant ! Inde 2013.

 

Enfin, pour conclure sur cette partie qui parle de l’attitude à adopter pour prendre des photos en voyage, mon conseil #3 est d’accepter de ne pas prendre de photos. C’est sans doute le conseil le plus difficile quand on est un amoureux de la photo comme je le suis, mais parfois ce n’est juste pas le moment. Quand on voyage on se trouve plongé dans une culture différentes qui ne pense pas comme nous. En tant que voyageur il nous faut respecter cela, même si ça signifie parfois laisser son appareil dans son sac.

Je me rappelle de ces temples en Inde que j’aurai aimé photographier, mais c’était interdit. J’ai eu la chance d’être accueilli par une famille en Iran que j’aurai adoré prendre en photo. Mais les femmes ont refusé, être photographier par un homme n’était tout simplement pas imaginable pour elles. Je me rappelle avoir assisté à la prière du soir dans une mosquée Turque, une scène extrêmement photogénique que je n’ai pas voulu troubler avec le bruit de mon déclencheur. Parfois ce n’est tout simplement pas le moment.

Et ce n’est pas grave ! J’ai photographié d’autres familles, d’autres temples, d’autres prières. Et de ceux dont je n’ai pas d’images, j’ai le souvenir de moments puissants que mon appareil n’est pas venu troubler.

 

Et enfin il y a ces moments trop intenses pour les prendre en photo. Le lever de soleil sur l’Himalaya après 3 jours de marche sous la pluie. Une rencontre incroyable avec une famille qui vit avec rien mais tient quand même à vous inviter à dîner. Parfois, alors que rien ne m’en empêche, je n’ai pas envie de sortir mon appareil photo. Tout simplement parce qu’il faut savoir voyager sans voir le monde à travers son viseur. Pour ne pas oublier de vivre.

 

Conseils pour le photo de voyage

Un photo de deux frères dans un village Iranien. J’ai passe la nuit dans cette maison avec une famille adorable (même si la communication était compliquée 🙂 ). Lorsque j’ai sorti mon appareil, les femmes se sont toutes mises sur le côté en me signifiant leur méfiance. Par respect, je n’ai donc pris en photo que les deux fils de la famille (même si on voit un petit bout de la main de la grande sœur à droite de la photo). Par contre, tout le monde était très content de voir la photo des deux garçons quand je leur ait montrée… Iran 2013.

 

 

C’est la fin de la première partie de cet article sur la photo de voyage qui sera en trois parties. Le deuxième article donne des trucs et astuces pour améliorer vos photos de voyage. Et le troisième et dernier article concernera la technique, je vous donnerai des conseils sur le choix de l’appareil, des objectifs et des réglages.

Si vous voulez être sûrs de ne pas rater la suite, vous pouvez vous abonner sur cette page (et en bonus je vous envoie un guide créatif pour devenir un meilleur photographe en 12 semaines, et c’est 100% gratuit 🙂 !).

 

Et n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cet article en commentaire ! Quelle est pour vous la bonne attitude à adopter quand vous prenez des photos en voyage ?

 

 

La série « Conseils pour la photo de voyage » :

Partie I : Avoir la bonne attitude (vous êtes dessus ! 🙂 )

Partie II : Trucs & astuces pour faire de bonnes photos de voyage

Partie III : Le matériel

Partager cet article :

3 commentaires

  1. Hello,
    Merci pour cet article intéressant.
    petit commentaire pour m’inscrire à la newsletter et recevoir le petit guide car je n’ai pas trouvé ou m’enregistrer sur le site ….

    1. Bonjour Gil,

      Il faut cliquer sur le lien dans l’article ou sur le bouton vert marqué « télécharger le guide gratuitement » en haut dans la colonne de droite pour arriver sur la page d’enregistrement ! N’oublie pas après de regarder dans tes Spams pour vérifier que le mail est bien arrivé.

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *