Les modes semi-automatiques [vidéo]

 

Quand on étrenne son premier reflex, il peut être tentant de le laisser en mode automatique. C’est moins fatiguant, et puis les photos sont de toute façon plus jolies qu’avec le petit compact qu’on avait avant.​..​ Alors pourquoi se fatiguer ? Et bah pour progresser pardi ! Et oui il n’y a pas de secret, au bout d’un moment​,​ pour améliorer ses photos​,​ il faut absolument sortir du mode automatique. 

Dans cet article je vais vous expliquer :

1.       Pourquoi il faut sortir du mode automatique

2.       Quel mode utiliser à la place

 

Encore un fois, je vais répondre à cette question en vidéo. Et oui, Apprenti ​Photographe c’est désormais aussi une chaîne YouTube​donc ​n’hésitez pas à aller vous abonner pour ne rien rater des prochains tutos ! Et comme d’habitude,​ pour ceux qui veulent lire l’article discrètement au bureau​,​ il est résumé ​à l’écrit sous la vidéo ! 🙂

1. Pourquoi il faut sortir du  mode automatique

Une erreur classique de débutant, c’est de laisser son appareil en mode automatique. Le mode automatique,​ c’est un petit logiciel à l’intérieur de l’appareil photo qui mesure la lumière et ajuste les différents paramètres pour obtenir une exposition correcte. Du coup il va prendre des décisions en fonction de la lumière et uniquement en fonction de ça. Le mode auto ne peut pas deviner si on est en train de faire un portrait ou un paysage, du coup il ne peut pas s’adapter ! Il va sortir le flash au mauvais moment, ou monter les ​ISO à fond, ou encore fermer complètement le diaphragme alors qu’une profondeur de champ courte aurait été plus adaptée. En fait, avec le mode automatique on n’a aucun contrôle, et c’est bien le problème.

Le mode automatique, c’est l’ennemi du photographe. Parce que ça fait des mauvaises photos ? Non, la plupart du temps les photos sont correctes, au moins au niveau de l’exposition. Mais on ne peut choisir ni sa vitesse, ni sa profondeur de champ. Et ça tue donc ​toute créativité.

La vitesse et la profondeur de champs sont, en plus de la composition, les principaux leviers créatifs à la disposition du photographe. ​Finalement, en mode auto, o​n se retrouve avec des images plates et sans intérêt. Les images sont à peu près bien exposées mais c’est tout. Pas d’originalité, pas de créativité. En fait​, ​on ne rajoute aucune touche personnelle à la photo qu’on prend, on ne fait rien d’autre que d’appuyer sur un bouton.

​Autre inconvénient du mode auto ​: comme on ne choisit aucun paramètre, on ne comprend rien de ce que fait l’appareil photo ! Autrement dit​,​ si on laisse l’appareil tout choisir à notre place, on ne comprendra jamais l’influence de l’ouverture et de la vitesse sur le résultat final. C’est un énorme problème pour les débutants​ :​ le mode auto empêche de progresser.

 

Et le mode manuel ?

Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut tout de suite sauter sur le mode manuel ! Beaucoup de photographes pensent qu’on ne peut pas prendre une bonne photo en dehors du mode manuel, comme si

​c’était une sorte de ​Graal photographique. C’est complètement faux, on peut faire de très bonnes photos en utilisant d’autres modes que le mode manuel. Mais il faut surtout savoir que le mode manuel est compliqué à maîtriser et n’est pas du tout adapté pour débuter. Il vaut mieux commencer à bien connaitre son appareil avant de vouloir se lancer avec dans le mode manuel, pour ne pas se décourager trop vite !

 

2. Quel mode utiliser à la place ?

Mais si le mode auto est à éviter et le mode manuel trop compliqué, ​quelle est la solution ? Lsolution, ce sont les modes semi-automatiques.

Vous vous rappelez des 3 paramètres qui influent sur l’exposition ? L’ouverture, la vitesse et la sensibilité ISO ? Les modes semi-auto sont des modes qui permettent de ne régler que deux de ces paramètres et de laisser l’appareil choisir seul le dernier paramètre en fonction de la lumière ambiante, le tout pour obtenir une photo correctement exposée. ​La plupart du temps​,​ on ne touche pas à son réglage ISO entre deux photos (sauf changement conséquent dans la lumière), cela nous laisse​ donc​ un seul paramètre à régler​ -​ le reste étant automatique. Cela allie la simplicité du mode automatique ​à la liberté de choisir les paramètres importants, à savoir la vitesse et la profondeur de champ. On gagne sur tous les tableaux !

Imaginons une situation où on règle les ISO à 200 puis on y touche plus. Il nous reste à déterminer la vitesse et l’ouverture avant de prendre la photo. Il existe deux mode semi-auto : ​le mode priorité ouverture et le mode priorité vitesse. 

Si on choisit le mode priorité ouverture (noté A ou Av selon les marques), on a juste à choisir l’ouverture qui nous intéresse et l’appareil va régler tout seul la vitesse pour avoir une photo bien exposée.

A l’inverse, si on utilise le mode priorité vitesse (noté S ou Tv selon les marques), on choisit uniquement la vitesse et l’appareil photo va déterminer tout seul la bonne ouverture pour avoir une exposition optimale.

Si on trouve la photo trop claire ou trop foncée, il suffit d’utiliser la correction d’exposition et de recommencer !​

 

​Les modes semi​-auto sont parfait​s​ pour allier une certaine liberté créative en contrôlant un paramètre important, tout en profitant des algorithmes de calcul de l’appareil pour être réactif et ne pas avoir à réfléchir aux réglages à chaque fois​ !​
Pour moi​,​ ce sont des modes parfaits pour apprendre, et même après quand on maitrise bien son matériel mais qu’on n’a pas envie de se forcer à utiliser le mode manuel.

 

Le choix entre les deux modes semi-autos dépend du paramètre que vous souhaitez contrôler, vitesse ​ou profondeur de champ. En reportage, en photo de rue et en portrait, je suis quasiment tout le temps en mode priorité ouverture pour avoir le contrôle de ma profondeur de champ. Quand je dois prendre en photo des sportifs ou des enfants qui bougent, je passe en mode priorité vitesse pour être sûr de figer le mouvement.

Pour aller plus loin : les différents modes de prise de vue.

Et voilà​, ​maintenant vous savez tout sur pourquoi il ne faut pas utiliser le mode automatique si vous souhaitez progresser, et pourquoi vous devriez utiliser les modes semi-auto à la place ! :)​

Si vous avez aimé cet article et souhaitez progresser en photo, cliquez ici pour recevoir le guide « Devenez un meilleur photographe en 12 semaines ». Ce sont des exercices créatifs pour vous aider à progresser, et en plus c’est gratuit alors profitez-en ! 🙂

Partager cet article :

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *